Religion
La vérité sur les partisans des douze Imams.


  • L'imamat ou la khalifa désigne dans la loi : le commandement, qui après le départ du Prophète (s.a.w.s.) devenait une chose évidente et naturelle pour les musulmans et la collectivité.

Les musulmans sunnites et imamistes ont divergés sur comment devait être désigné l’imamat ou le khalifat et comment devait être appliqué sa rotation (comment était désigné un imam après un autre) c’est là le plus gros désaccord entre eux qui amène par la suite des divergences normales tirées de ce désaccord.

Les imamistes : voient que le commandement ne peut être tiré que des textes du Prophète (s.a.w.s.) spécifique aux douze imams des gens de la maison sacré (a.s.) et qu’après le départ du Prophète (s.a.w.s.) de ce monde c’est à eux que l’on se réfère pour la connaissance des lois et des textes, ou de ce qui est rapporté de leurs paroles, et si un avis diverge sur une chose entre une personne et eux c’est leurs paroles qui doit être suivie.

Les sunnites : voient que le commandement se fait par concertation, et ils n’interdisent pas que l’ancien khalif désigne lui-même son successeur comme cela c’est passé quand abou bakr a désigné omar a sa propre succession, comme ils n’interdisent pas non plus que le pouvoir soit pris par contrainte ou par une victoire (guerre) d’un groupe sur un autre comme cela c’est passé avec les oumawiyas, les abbassites ou les ousamaniyas, quand à leurs sources des textes et de la loi Coranique, ils se réfèrent aux compagnons et à ce qui est rapporté par eux sans faire de distinction entre les compagnons, puisque qu’ils les voient tous sur un état de justice et de piété absolue malgré les multiples événements qui se sont déroulés entre eux et les guerres qui les ont opposés, plus tard nous reviendrons sur le sujet de l’état des compagnons …

 

  • Les preuves de l’infaillibilité des gens de la maison, pour ne pas citer tout ce qui existe et qui est déjà rapporté dans nombre de livre nous citeront :

Le hadith « des deux lourds » : Le Prophète (s.a.w.s) a dit : « … je vous ai laissé deux choses si vous vous y tenez vous ne vous égarerez jamais, le Livre d’Allah et les gens de Ma maison … », qui après cette parole peut ne pas comprendre que l’erreur ne tiens sur aucune de ces deux choses, le Livre d’Allah qui ne contient aucune erreur, ni de proche, ni de loin et les gens de la maison sont la sécurité contre l’égarement et l’erreur.

Rapporté dans le moustadrak sahihaine : de hanach kanani : «  j’ai entendu abou dzar alors qu’il tenait la porte de La Mecque dire : « Ô vous les gens celui qui me connait, alors il sait qui je suis, et celui qui me contredit je suis abou dzar ! J’ai entendu le Messager d’Allah (s.a.w.s) dire : « les gens de Ma maison parmi vous sont comme le bateau de Noé celui qui monte a bord sera sauvé et celui qui s’en détourne se noiera ». et hakim rajoute se hadith est d’une chaine de transmission authentique.

Dans le moustadrak des sahihaine : par la transmission de ibnou Abbas : le Prophète (s.a.w.s) a dit : « les étoiles sont pour les gens de la terre une protection contre le naufrage comme les gens de Ma maison sont pour ma communauté une protection contre les divergences, si une tribu d’arabe les contredit, ils divergent et deviennent alors le parti du diable ».

etc etc … pour celui qui le désir, nombre de livres et de hadiths sont rapporté dans les sahihs ou dans des livres qui traitent du sujet en profondeur sur l’infaillibilité des gens de la maison, bonne lecture !

  

  • Le nombre des gens de la maison, il est rapporté dans les sahihs à nombreuses reprises par Le Prophète (s.a.w.s) que le nombre de Ces représentants est de douze et qu’ils sont tous des Qouraich …

Il est rapporté par boukhari dans son sahih de jabir ibnou samra : « j’ai entendu le Prophète (s.a.w.s) dire : « Ils seront douze chefs » et Il (s.a.w.s) dit une parole que je n’ai pas entendu et mon père m’a dit que c’était : « tous des Qouraichs ».

Rapporté par muslim dans son sahih : « la religion ne cessera d’existé jusqu'à l’heure, il y aura parmi vous douze khalifs tous Qouraichs ».

Dans sahih mouslim : « les questions des gens seront toujours résolues tant que les dirigent douze hommes ».

Dans le mousnad de ahmed : selon ibnou massoud : « on a questionné le Messager d’Allah (s.a.w.s) sur les khalifs Il (s.a.w.s) répondit : « douze comme le nombre des chefs des enfants d’israel ».

etc etc …

Les sunites : ont eu énormément de mal à pouvoir expliquer les hadiths qui portent sur les douze imams, a tel point que beaucoup d’entre eux ne l’ont même jamais essayé … de nos jours une partie des « savants » sunnites réfutent l’existence même de ces hadiths dans leurs livres, les autres ne les expliquent toujours pas et les autres ne veulent pas parler du sujet et fuient toutes questions sur ces hadiths … quand aux soufis sunnite, ils mettent tous les descendants du Prophète (s.a.w.s) au même statut que les versets spécifiques et spécifiés aux proches et aux khalifs du Prophète (s.a.w.s) et les douze imams à leurs yeux sont douze saints vivants à chaques époques que seul l’élite peut connaitre ou approcher et d’autres penses qu’ils sont cachés aux gens …

Les imamistes : eux n’ont aucun doute sur le sens de ces hadiths rapportés dans les sahihs et ont connaissance de qui sont les douze Imams (a.s.) cette connaissance est tiré des hadiths rapportés par les gens de la maison du Prophète (s.a.w.s) rapporté du Prophète (s.a.w.s) avec leurs noms, prénoms et descriptions claire et précise de chaque Imams (a.s.) qui sont :


Cliquez sur les noms pour les voir en français

وآخر دعوانا أن الحمد لله رب العالمين والصلاة والسلام على سيدنا محمد وآله الطيبين الطاهرين

Ci-dessous, une frise chronologique pour vous aider à comprendre et à réaliser les étranges coincidences de l'histoire parallèle au vécu de nos 14 Massoums (a.s.)
Cliquez sur l'image pour l'agrandir et la télécharger