L'aurore des croyances
Traduite de la missive « les croyances » de l’érudit Al-majlissi qu’Allah sanctifie son âme.
 
 
 
Préface de l’auteur :  
 
Louanges à Allah qui nous a facilité l’acheminement aux lois de Sa religion, qui nous a éclairés à Ses informations, qui nous a expliqué le chemin de la certitude, et qui par cela a scellé sur nous Ces bienfaits, qui nous a attribué le seigneur des Prophètes et l’Elite de Ces pures, qui nous a délivré et guérit par Lui des blessures de la perdition, par Lui nous avons pu percevoir le chemin de l’ascension par les plus hauts degrés, (louanges à Allah) qui nous a fait dons de la Famille de Son messager, seigneurs des créatures, intercesseurs le jours du rassemblement, et qui a illuminé nos cœurs par la lumière de leurs guidés, qui nous a ouvert le cœur par le secret de les aimé, que les prières soient sur Lui et sur eux pour l’éternité perpétuel et que la malédiction d’Allah soit sur l’ensemble de leurs ennemis … 
 
Le nécessiteux de la miséricorde de son Seigneur qui pardonne; fils de Mouhamed Taqi, Mouhamed baqir ( que leurs soient accorés leurs livres de la main droite et que leurs comptes soient facile ) une personne qu’Allah a guidé vers l’acheminement de la vérité et de la droiture et à qui Il a placé dans le cœur la peur du jour juste, m’a demandé que je lui indique ce dans quoi Allah m’avait guidé vers Lui comme délivrance dans cette époque où s’est confondu et obstrué aux gens le chemin de l’acheminement, … 
 
 
Première porte sur les bases générales de la croyance : 

Sachez que votre Seigneur -Le Très Haut- vous a enseigné dans Son Livre le chemin à la connaissance de Son existence et de Ses qualités, et vous a ordonné à la réflexion dans ce qu’Il a placé dans l’immensité des cieux, de la terre, et en vous-même comme faits extraordinaires de merveilles et de Sa sagesse, si vous méditez et réfléchissez avec la claire-voyance de vos esprits, vous aurez la certitude que vous avez un Seigneur Sage, Savant et capable de toutes choses, et qu’il est impensable qu’Il soit injuste ou mauvais.  
 
Par la suite votre Seigneur vous a envoyé un Messager aidé de versets clairs, de miracles extraordinaires, de sorte que tout le monde puisse témoigner par la raison qu’il est impossible qu’Allah -Le Très Haut- fasse découler de ses versets et de ses miracles quelques mensonges ou supercheries. 
 
Donc si tu as pris la certitude sur ce Prophète -qu’Allah prie sur Lui et sur Sa famille- et en Sa croyance, alors il t’incombe de le suivre et de croire qu’il est véridique dans tout ce qu’il t’informe sur les bases de la religion et ses ramifications. 
 
Donc ce qui a été rapporté de la religion par les versets et récits prophétiques par des chaines de transmissions multiples est :  
 
Qu’Il -le sublime- est Unique, Seul sans associé dans son royaume, qu’il n’est pas permis d’adorer un autre que Lui, Il est Unique en son essence, Il n’a pas de parties séparées, ni d’imaginaire, ni d’esprit ou de raison, Il est Unique dans tous les sens du terme, Il n’a aucune qualité en plus ou sortie de Son essence, au contraire Ses qualités sont l’existence de son essence, Il est éternel sans qu’il n’existe une fin à son existence dans l’éternité, perpétuel Il ne peut être néant dans l’éternité, Il n’a ni de corps ni de traits physique , Il n’a pas de temps ou d’endroit, Il est vivant sans qu’on lui est donné vie et n’a aucune caractéristique , Il désire sans que vienne se présenter quoi que ce soit à Son esprit, sans y penser et sans réflexion, Il désire ce qu’Il veut et n’est obligé de rien dans Ses actions, Il est capable de toutes choses, si Il désirai créer milles fois ce monde à son identique Il le ferai sans que cela ne Lui prenne du temps ou d’instant, comme le pense les philosophes qui croient que toute création d’un corps demande un certain temps et une préparation.  
 
Il -le très haut- connait toutes les choses, leurs détails et leur globalité, et Sa science connait ce qui était, ce qui est et ce qui sera d’une seule et même façon, et Sa connaissance ne change pas après qu’une chose se soit déroulée et Il n’échappe pas à Sa science le poids d’un atome sur terre ou dans les cieux, au contraire de ce qu’affirment les philosophes comme quoi Il ne connait pas les détails des choses, et dire une telle chose est de la mécréance. 
 
Il n’est pas nécessaire, et cela est interdit, de vouloir déterminer si Sa science est omniprésente ou une manifestation. Il en est de même pour toutes de Ses qualités ; l’ensemble de ce qui nous a été expliqué et rapporté est que : penser sur ces choses revient à réfléchir sur l’essence même d’Allah, et cela nous a été interdit dans de nombreux hadiths. 
 
Et Il -Le Très Haut- ne fait une chose que par sagesse et pour le bien, Il n’opprime personne et ne fait supporter à personne ce qu’il ne peut supporter, Il impose aux gens pour leur bien et leurs intérêts, ils ont le choix de faire ou de ne pas faire, ni Il impose, ni ne laisse de libre arbitre, Mais c’est une chose entre les deux, quant à la parole que les serviteurs sont obligés dans leurs actes, cela équivaut à de l’injustice, ce qui n’est en aucun cas permis de penser sur Allah et le dire est de la mécréance, comme dire qu’Allah n’a aucun rôle dans le choix de Ces serviteurs est de la mécréance, bien au contraire Allah est dans chaque chose par la guidé, le serviteur n’est pas contraint à faire les choses, ni a les abandonner, comme le maitre qui aurait chargé d’une affaire son serviteur et qui lui aurai fait comprendre que si il la délaissait il s’exposait à une punition sévère, si le serviteur comprend il n’abandonnera pas cette chose et s’en contentera, et si il la délaisse il comprendra alors qu’il s’expose à la punition promise, donc le serviteur n’est ni obliger de le faire, ni obliger de l’abandonner, c’est l’exemple du destin dans ce qui est rapporté dans les hadiths. 
 
Il ne t’es pas permis de réfléchir à la prédestiné et au destin et de t’engouffrer dans tout ça, les Imams -que la prière d’Allah soit sur eux- l’ont interdit, le destin, comme la prédestiné, comporte énormément de nuances profondes que l’esprit ne peut comprendre, et cela a perdu beaucoup de savants, donc prends garde de ne pas méditer et réfléchir sur tout ça, tu n’en tireras comme profit que l’égarement, et tu n’approfondiras que ton ignorance. 
 
Ensuite il est obligatoire de croire à l’ensemble des Prophètes (a.s.) et des envoyés (a.s.) comme de croire à leur pureté et leur infaillibilité, contredire leur prophétie, les insulter , se moquer d’eux ou proférer des paroles pour les discréditer est de la mécréance, quant aux plus connus parmi eux comme Adam (a.s.), Noé, Moise, Jésus, Daoud, Souleymane et tous ceux cités dans le Coran il t’est obligatoire de croire en eux et en leurs livres, et celui qui en réfutera un seul, aura réfuté l’ensemble des Prophètes et aura mécru en ce qu’a descendu Allah. 
 
Il est obligatoire de croire en la véracité du Coran dans sa totalité, qu’Il a été révélé par Allah -Le Très Haut- qu’Il est un miracle, le contredire, le réfuter, le mépriser, y être indifférent est de la mécréance. Tout comme ce qui lui porte dédain, rabaissement, comme le bruler sans obligation particulière, le déposer dans des saletés, quant à tout le reste, comme le poser sur les jambes si cela est fait dans le but de le rabaisser c’est de la mécréance sinon non. 
 
Il est obligatoire de vénérer la Mecque, et la mépriser, la rabaisser, ou faire quoi que ce soit dans ce sens est de la mécréance, comme perdre l’ablution volontairement en son seins, ou dire des mots qui La rabaisserai, et tout cela s’applique également aux livres des hadiths du Prophète -que les prières d’Allah soient sur Lui et sur Sa famille- et des Imams (a.s.) sache que ne pas tenir compte de certaines de leurs paroles par doute peut faire sortir de leur croyance. 
 
Il est obligatoire de croire aux anges, qu’ils ont un corps magnifique, que certains d’entre eux ont des ailes, qu’ils montent et descendent des cieux, réfuter les plus reconnus d’entre eux comme Gabriel, Izrael, Mikael, Israfil, ou réfuter l’ensemble des anges est de la mécréance, il est obligatoire de croire en leurs infaillibilité et leur pureté, comme il est obligatoire de les honorer. Les dédaigner, les insulter, ou proférer n’importe quelle parole qui les rabaisserai est de la mécréance, tout comme adorer une statue, ou se prosterner devant un autre qu’Allah avec l’intention de l’adorer est de la mécréance. 
 
Quant à la parole de la manifestation d’Allah dans les choses ou un autre que Lui comme l’affirment les soufis et tous ceux qui ont dépassé les bornes, ou encore la liaison, la connexion, l’union entre Allah et un tiers comme l’affirment certains, ou qu’Allah a une compagne, des enfants ou des associés comme le disent les chrétiens, ou encore qu’Allah -Le Sublime- a un corps, ou qu’Il soit à un endroit défini comme Son trône ou autre, ou qu’Il est une image, des parties, qu’Il ait des membres… toutes ces affirmations ou paroles sont de la mécréance. 
 
Sache qu’Il -Le Très Haut- est impossible de Le contempler par la vue, ni dans ce monde, ni dans l’autre et tout ce qui est rapporté à ce sujet est sans fondement, comme il est impossible de cerner l’authenticité de Son essence ou de Ses qualités. 
 
L’altération ou la négation de l’ensemble de Ses qualités est un mensonge comme ont pris certains l’habitude d’associer par des mots les qualités d’Allah à celles des hommes. Bien au contraire, il incombe de prouver et d’affirmer Ses qualités, sans qu’il ne soit fait de diminution, en disant : Allah est Savant, sans que Sa science ne soit comme celle des créatures !!! sans penser qu’elle ait un début, qu’elle puisse disparaître, qu’elle survienne lors d’un événement, ou grâce à des instruments, qu’elle ne soit causée par un motif ou une raison. Ses qualités sont fixes. Toute diminution ou altération de Ses qualités n’existe en aucun cas, et personne ne peut cerner ou discerner leur authenticité. 
 
Tu dis qu’ « Allah est capable de toutes choses et que Sa puissance est une qualité ajoutée à Son essence, qu’elle se manifeste par des événements, des causes ». Abandonnes toutes ces choses et oublies les : dis, Il est Le tout puissant par Son essence, sans que Sa puissance n’en soit une qualité rajoutée, sans « comment » ni événements, ni instruments, Son essence est l’élément suffisant à la perfection de toutes les choses[1]
 
Tu dis : « Allah désire ». La volonté comporte plusieurs choses : cela implique un sentiment, un profit qui valide le désir. Le désir est souvent hésitant et prémédité jusqu'à devenir une intention ferme qui fera naître en nous l’ardeur , la mise en route de nos muscles, de nos membres pour que ce désir devienne une action, un geste. 
 
Le désir, la volonté d’Allah -Le Très Haut-, n’émane que de Sa science éternelle, dans ce qui est le meilleur pour chaque chose ; donc ce qu’Il décidera sera toujours dans l’intérêt de l’instant. En conséquence, le désir est : soit qu’Il créé une chose, soit qu’Il ne décidera que le meilleur dans une chose comme le disent les théologiens  
 
Tu dis qu’Il est « entendant et voyant ». Ce qui pour nous rend parfaites la vue et l’audition : c’est d’entendre et de voir, et nous dépendons des membres qui le permettent. Pour Allah -Le Très Haut- c’est par Sa science qu’Il entend et voit perpétuellement, éternellement, en Son essence, sans limite ni restriction, ni membres pour cela, qui serait faiblesse et diminution. 
 
Tu dis qu’Il est « vivant » ; la vie pour nous est une qualité ajoutée qui nous permet de ressentir et de nous déplacer. Pour Allah -Le Très Haut- la « vie » est absolue et sans diminution, Il est le vivant par son essence, Il fait et connait toutes choses, et tout « besoin » ou « comment » est inimaginable et à rejeter quand on Le décrit -Le Très Haut-
 
Tu dis aussi qu’Il « parle ». La parole pour nous est un instrument, un langage ; Sa parole -Le Très Haut- est de pouvoir créer les sons dans ce qu’Il désire, ou de créer des gravures dans ce qu’Il désire, ou de dicter une parole par un Ange ou un Prophète ou par d’autres moyens encore. Il n’a nul besoin de « comment » ou « d’instruments » pour cela et n’en utilise pas. Sa parole est récente, elle est une de Ses qualités d’action, et Sa capacité[2] -Le Très Haut- à parler, à créer la parole ou à en connaitre la signification sont de Ses qualités éternelles[3] qui font partie de Son essence sans qu’elles ne Lui -Le Très Haut- soient rajoutées. 
 
Et comme expliqué : il en sera ainsi pour chacune des Qualités d’Allah -Le Très Haut- on ne peut dénigrer Ses qualités et Lui imputer tout ce qui serai diminution et incapacité  
 
Sache qu’Il -Le Très Haut- est véridique on ne peut lui imputer le mensonge. 

Il est impératif, que tu crois que l’univers est récent et que tout en dehors d’Allah est apparu : c'est-à-dire que l’univers a débuté et se terminera et ce en aucun cas comme l’expliquent les impies, et tout ce que nous disons est l’unanimité de notre communauté, les textes sur le sujet se soutiennent et se répètent, donc la parole d’antériorité de l’univers, la réincarnation, ou l’intellect hylique comme l’expliquent les philosophes sont de la mécréance  
 
-Sache que renier ce qui est une connaissance religieuse irréfutable ; c'est-à-dire que cette chose est connue de tous les musulmans sauf des anormaux est de la mécréance ; et oblige… de celui qui la renierai, elles sont nombreuses :  
 
-l’obligation des cinq prières, le nombre de leurs rak'ats, leurs horaires, les soujouds, les roukous, tout comme le takbir ihram, la station debout, la récitation de ce qui ressort, l’obligation de la pureté dans son ensemble, l’obligation de ghousl après les règles et la djenaba, tout comme le ghousl de nifass de ce qui ressort, que l’urine, les excréments, les pets annulent l’ablution, l’obligation du lavage du mort, de la prière sur lui, de son enterrement. 

L’obligation de la zakat, du jeûne du mois de Ramadan, de discuter le fait que de manger ou boire est normal, qu’avoir un rapport vaginal avec une femme annule sa pureté, l’obligation du pèlerinage, le tawaf, l’acheminement entre safa et marwa, l’ihram, le rassemblement à Arafat, et tout ce qui doit être du pèlerinage, mais aussi le fait d’égorger, de se raser le crâne, la lapidation, en fait tout ce qui est d’obligation ou de conseillé pour le pèlerinage. 

L’obligation du combat dans toutes ses formes d’après ce qui ressort, la supériorité des prières en groupe, l’aumône aux pauvres, la supériorité de la science et des gens de la science, le bienfait de l’aumône, le mensonge, l’interdiction de l’adultère, de l’homosexualité, du vin au contraire des boissons alcooliques sur lesquelles l’avis des musulmans diffère, de manger du chien, du porc, de la viande morte ( non égorgée), l’interdiction d’épouser ses mères, ses sœurs, ses filles, les filles de son frère, les filles de sa sœur, ses tantes maternelles et paternelles comme la mère de sa femme, les sœurs de sa femme en étant marié avec elle de ce qui ressort, l’interdiction de l’intérêt dans son ensemble, l’interdiction de l’injustice, d’utiliser et de prendre le bien des autres sans leur permission, l’interdiction de tuer sans droit, les insultes et la diffamation.  

La prédominance du salam et de rendre le salam de ce qui ressort, la prédominance de l’obéissance aux parents et leurs droits, de la relation entre la famille et de façon général tout ce sur quoi personne ne doute sauf les anormaux. 

Pour ce qui est de renier une connaissance religieuse irréfutable de l’école imâmiste, cela fait de la personne un « opposant », et le sort directement de la religion du groupe des pures -que les prières d’Allah soient sur eux- comme le fait de renier l’un des douze Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- ou leur prédominance, leurs sciences, l’obligation de leur obéir, la supériorité de leur rendre visite, pour ce qui est : de l’affection que l’on doit leur témoigner et de la vénération qui leur est due ; cela fait partie des connaissances religieuses irréfutables de l’islam, celui qui le renierai serait un mécréant, comme le sont les nawasibs, et les khawalijes [4]
 
Est considérée comme connaissance religieuse irréfutable de l’école imâmiste : le mariage temporaire, le pèlerinage tamatou, désavouer les trois[5], mouawiya, yazid fils de mouawiya et tous ceux qui ont combattu l’émir des croyants -que les prières d’Allah soient sur lui- comme tous ceux qui ont combattu n’importe quel Imam du groupe, tout comme renier et désavouer tous ceux qui ont combattu Al-Housine -que les prières d’Allah soient sur lui-, dire la parole : « haya ala kheiri-l-amal » dans l’azan et l’iqama.  
 
Tu dois croire que Le Prophète -que les prière d’Allah soient sur Lui et Sa famille- et que le groupe -que les prières d’Allah soient sur eux- sont exempts depuis le premier jour de leur vie jusqu’aux derniers instants, des petits comme des grands péchés, il en va de même pour l’ensemble des Prophètes et des Anges, tu dois croire qu’Ils[6] sont meilleurs que l’ensemble des créatures, qu’ils sont supérieurs à l’ensemble des Prophètes et des anges, qu’ils connaissent l’ensemble des sciences des Prophètes, qu’ils connaissent la science de ce qui est et de ce qui sera, qu’ils détiennent les traces des Prophètes et leurs livres, comme la Torah, l’Evangile, le Zabour, le livre de Adam, de Ibrahim, de chayse, la canne de Moise, la bague de Salomon, le kamis d’Ibrahim, le coffre (tabout), les tables écrites, et encore nombre d’autres choses.  

Qu’il était un combat quand l’un d’entre eux a combattu ; que devait être immobile celui qui l’a été, que celui qui se taisait devait se taire, que celui qui a parlé devait parler, que l’ensemble de leurs états, de leurs paroles et de leurs actions proviennent d’Allah -Le Très Haut-

Que tout ce qui a été enseigné au Messager d’Allah -que les prières d’Allah soient sur Lui et Sa famille- Le prophète -Le messager d’Allah l’a enseigné à Ali -que les prières d’Allah soient sur Lui- et que tout suivant connait l’ensemble de la science de celui qui l’a précédé lors de son imama, ils ne parlent pas selon leurs avis ou par déductions, bien au contraire ils connaissent chaque jugement d’Allah -Le Très Haut- ils n’ignorent rien de ce sur quoi ils sont questionnés, ils connaissent toutes les langues, toutes les catégories de gens : leurs fois, leurs mécréances, on leurs expose les actions de la communauté tous les jours, les actions des gens pieux comme des pervers, ne crois pas qu’ils sont à l’origine des choses car cela a été interdit dans les textes authentiques et ne tiens pas compte de ce qui a été rapporté par Barasi ou d’autres dans des récits faibles, on ne peut pas croire qu’ils oublient ou qu’ils omettent une chose et ce qui est rapporté dans ce sens dans les textes sont expliqués par « la précaution ». 

Tu dois absolument attester de l’ascension corporelle, qu’Il (le Messager d’Allah -que les prières d’Allah soient sur Lui et sur Sa famille-) s’est élevé dans les cieux avec Son corps, qu’Il a dépassé les cieux, et ne tiens pas compte de ce que peuvent rapporter les philosophes sur l’impossibilité d’aller dans l’espace c’est une faiblesse, l’ascension est une des choses irréfutable de la religion, la renier est de la mécréance. 

Sois soumis à tout ce qui te parviendrai de ce qu’ils[7] ont dit, si ta compréhension et ton intelligence l’ont saisis crois y entièrement, sinon crois y sommairement[8] et laisse le secret de cette science leurs revenir. 

Prends garde à ne pas rejeter l’une de leurs paroles, à cause de la faiblesse de ton intellect, tu pourrais les rejeter par ta mauvaise compréhension et tu mentirais alors sur Allah au-dessus de Son trône comme l’a rapporté As-Sadiq -que les prières d’Allah soient sur Lui-

Comprends que leur science est un miracle ; que leurs limites sont extraordinaires, que nos esprits ne peuvent les suivre, et qu’il nous est interdit de rejeter ce qui nous est parvenu d’eux. 

Sache qu’il est obligatoire d’attester de la présence du Prophète -que les prières d’Allah soient sur Lui et Sa famille- et du groupe des douze -que les prières d’Allah soient sur eux- au moment de mourir [9], que celui qui est en train de décéder soit un pieux ou un pécheur, croyant ou mécréant. Les croyants profitent de leurs intercessions au moment des affres de la mort et de l’ivresse qu’ils subissent ; et ils durcissent les affres et l’ivresse aux hypocrites et à ceux qui ont détesté les gens de la maison -que les prières d’Allah soient sur eux-

Il est rapporté que les larmes qui coulent des yeux des croyants au moment de mourir sont dues à l’excès de joie et de bonheur de voir le Prophète[10] -que les prières d’Allah soient sur Lui et Sa famille- et le groupe -que les prières d’Allah soient sur eux- il est obligatoire de le croire et de l’attester sommairement et dans son ensemble. 

Il n’est pas important de réfléchir au « comment » ; de chercher à savoir si ils sont présents avec leur corps, ou par une représentation de leur corps ou encore différemment, Il est interdit d’interpréter, ou de se graver une image imaginaire de tout cela, c’est une dénaturalisation de ce qui a été établi dans la religion, et une obstruction à la croyance des croyants. 

Il est obligatoire de croire que l’âme est toujours présente après qu’elle se soit séparée du corps, qu’elle deviendra son nouveau corps, qu’elle sera présente aux cotés de sa dépouille mortuaire et de ses proches ; si il était croyant alors ils les exhortera à s’empresser : pour accéder à ce qu’Allah -Le Très Haut- lui a promis de degrés élevés et de bienfaits immenses, si il était un hypocrite : il les exhortera à ne pas s’empresser pour se préserver de ce qui lui a été promis de châtiments ; il est aux côtés de ceux qui le lavent ; de ses proches ; de ses partisans, jusqu'à ce qu’il soit enterré et que ses partisans s’en aillent alors son âme retournera dans son corps d’origine, et arriveront deux anges ; Mounkir et Nakir, sous une forme redoutable si il est de ceux qui subiront un châtiment, ou sous une forme magnifique et annonciatrice de bonne nouvelle si il est parmi les pieux , alors ils le questionneront sur ses croyances et sur sa foi au groupe des Imams -que les prières d’Allah soient sur eux-, Imam après Imam, si il ne peut pas répondre sur l’un d’entre eux, ils le frapperont avec un bâton de feu qui transformera sa tombe en flammes jusqu’au jour du jugement, si il répond, alors ils lui annonceront les grâces d’Allah -Le Très Haut- et lui diront : dors d’un sommeil de nouveau marié apaisé. 
 
Prends garde de ne pas remettre en question la croyance sur ces deux anges ou leurs questions, cette croyance fait partie des connaissances religieuses irréfutables de l’islam, et gare à toi de ne pas suivre les interprétations et les théories qu’ont les impies sur les anges, les textes sont nombreux et se sont répétés sur le fait qu’ils sont des corps de morphologie différente, Le Prophète -que les prières d’Allah soient sur Lui et Sa famille- comme les Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- les voyaient, ils ont des ailes certains deux, d’autre trois ou encore quatre, ils sont les plus nombreux des créatures d’Allah et les plus grands. 

Il a été rapporté de très nombreux textes par chacun des infaillibles -que les prières d’Allah soient sur eux- qui décrivaient leurs caractéristiques, leur taille immense, leurs particularités, leur nature, leur caractère, leurs occupations, leurs catégories. 

Il est obligatoire que tu crois que les cieux ne sont pas superposés les uns sur les autres, mais qu’entre chacun des cieux il y a la distance de cinq cents années, dans cet espace ce trouve une multitude d’anges, il est rapporté dans les hadiths : qu’il n’est pas un espace dans les cieux sans qu’il ne s’y trouve un ange qui glorifie et sanctifie Allah. 

Il est d’obligation de croire en l’infaillibilité des anges, et n’écoutes pas ce qui s’est répandu chez les gens comme explications et récits tirés des livres des opposants, qui eux même ont suivi les récits des juifs, comme l’histoire de harout et marout ou encore de ce qu’ils imputent d’erreurs commises par Prophètes (a.s.), il a été rapporté dans les hadiths et les explications des Versets Coraniques tout ce qui réfute ces théories et qui ne cautionne en rien leurs perversités et leurs égarements  
 
Sache qu’il t’incombe de croire et de te soumettre à la compression[11] de la tombe dans son ensemble, elle est effective pour les gens en générale, ou spécifiquement destinée aux croyants comme cela ressort dans de nombreux hadiths[12], tu dois absolument te soumettre à l’idée que la pression de la tombe s’exerce sur le corps d’origine de la personne et non sur son entité, c’est après avoir été questionné et après avoir subi la pression de la tombe qu’ils sont transportés dans leur entité, alors ils peuvent être sur leur tombe et se présenter à leurs visiteurs, se réjouir de leur visite et en profiter si ils étaient croyants[13]

Les croyants pourront se déplacer au sanctuaire de la paix (wadiyou salam) qui est Najaf[14] (que soit sur son rangs milles salutations et bénédictions), ils se déplaceront dans le paradis terrestre, ils se réjouiront de ses bienfaits, ils dégusteront de ses fruits, s’abreuveront de ses sources[15] comme l’a dit Allah : [169. Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus 170. et joyeux de la faveur qu'Allah leur a accordée…]  

Si ils étaient des mécréants récalcitrants alors ils seront jetés dans l’enfer de ce monde et y seront châtiés jusqu’au jour de jugement ; si ils étaient parmi les indécis, les sots, ce qui ressort des textes et des récits Prophétiques alors ils attendront jusqu’au jour du jugement, sans se réjouir, ni être châtiés. 

Tu dois croire qu’Allah -Le Très Haut- a créé un paradis et un enfer dans ce monde autre que le paradis et l’enfer éternels[16] comme il est rapporté de l’Imam Rida -que les prières d’Allah soient sur Lui-: le paradis où se trouvait Adam était sur terre et qu’il n’était pas dans le paradis éternel[17]

Il est obligatoire de se soumettre à l’existence du paradis et de l’enfer comme le décrivent les hommes de loi (savants), et croire qu’ils ne sont pas encore créé ou choses dans ce genre est de la mécréance et de l’athéisme, au contraire il est obligatoire de se soumettre à la croyance qu’ils sont déjà créés, et qu’ils ne seront pas créés plus tard, il est rapporté de l’Imam Rida -que les prières d’Allah soient sur lui- que celui qui réfutera leur existence, aura renié les versets de l’ascension du Prophète -que les prières d’Allah soient sur Lui- est sera un mécréant[18]

Il t’est obligatoire de croire au « retour », cette croyance est une spécificité imâmiste, elle a été répandue et attestée par les Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- dans les textes rapportés par l’ensemble. Il est rapporté des Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- « ne fait pas partie de nous celui qui ne croit pas à notre retour »  
 
Ce qui ressort des hadiths est : qu’Allah -Le Très Haut- ressuscitera à l’époque du Qa-ime -que les prières d’Allah soient sur Lui- ou avant Son retour un groupe de croyants pour qu’ils se réjouissent de voir leurs Imams et leurs règnes ; et un groupe de mécréants et d’opposants pour qu’ils subissent la vengeance dans ce monde, quant aux sots et aux débiles ils n’ont aucun retour avant le jour du jugement dernier. 

Il est rapporté de nombreux hadiths sur le retour des Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- énormément sur le retour de l’émir des croyants -que les prières d’Allah soient sur Lui- nombreux sur le retour de Housine -que les prières d’Allah soient sur Lui- quelques-uns sur le retour du Prophète -que les prières d’Allah soient sur Lui et Sa famille- et sur le reste des Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- quant au fait de savoir si leurs retours seront avant ou après l’époque du Mehdi -que les prières d’Allah soient sur Lui- les textes sont mélangés  
 
Il t’est donc obligatoire de croire au retour de certaines personnes et des Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- dans son ensemble et de laisser la science des détails précis aux Imams -que les prières d’Allah soient sur eux-

Il t’est obligatoire de croire qu’Allah -Le Très Haut- ressuscitera les gens au jour du jugement dernier, en replaçant leur âme dans leur corps d’origine, le renier ou l’interpréter dans le sens de la réfutation comme nous pouvons l’entendre de nos jours est de la mécréance reconnue par tous, les versets du Coran attestent du jugement dernier et de la mécréance de celui qui le renierai, ne te préoccupes pas des doutes des théologiens et de leurs interprétations des versets et des hadiths pour définir que seule l’âme sera ressuscitée et non le corps. 

Il est obligatoire de se soumettre à l’existence des comptes et que l’on reçoit son livre de la droite ou de la gauche, Allah -Le Très Haut- a placé pour chaque humain deux anges[19], l’un à sa droite et l’autre à sa gauche, celui de droite inscrit les bonnes actions et celui de gauche les péchés, chaque jour deux anges écrivent les actions de la journée et quand elle se termine ils remontent avec les actions qu’ils ont inscrites, alors deux anges viennent pour écrire les actions de la nuit, prends garde à ne pas suivre ce que l’on entend à notre époque sur ces anges car cela est de la mécréance. 

Tu dois croire à l’intercession du Prophète -que les prières d’Allah soient sur Lui et Sa famille- et des Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- Allah -Le Très Haut- ne contredira jamais sa promesse pour récompenser celui qui Lui aura obéi, cependant Il peut revenir sur sa punition et pardonner à celui qui Lui aura désobéit sans s’être repentit, saches qu’Allah -Le Très Haut- accepte le repentir comme Il l’a promis, tout comme les mécréants et les opposants seront éternellement dans le feu[20]

Et les sots indécis sont dans l’espoir de la décision d’Allah, et tout laisse à penser qu’ils se seront sauvés du feu par les grâces d’Allah[21], les sots sont ceux qui ne sont pas intelligents, leur intellect est semblable à celui des enfants et des femmes qui ne sont pas compris dans ceux qui n’ont aucune excuse. 

Les croyants entreront dans le paradis et y demeureront éternellement, sans avoir été châtiés ou après avoir été châtiés dans le monde de la tombe ou par le feu[22]  
 
Sache que l’intercession n’est accordée qu’aux croyants[23] et à personne d’autre. 

Sache que pour moi l’échec et l’expiation[24] sont prouvées par des versets et des textes qui sont innombrables[25] et tous les textes qui les contredisent sont faibles, ce qui suffit comme preuves pour ne pas les prendre en compte. 

Il t’incombe de croire à tout ce qui a été rapporté par les textes de loi sur le pont, la balance et toutes les étapes du jour du jugement et n’interprète rien !!! sauf comme l’auront interprété les gens des textes et de la loi, la cause première de la mécréance et de s’engager dans les profondeurs de l’analyse de la loi d’Allah avec la faiblesse d’esprit et les passions corrompues, je demande à Allah de m’en protéger ainsi que tous les croyants et que la paix soit sur ceux qui ont suivi la guidée. 
 
-------------------------------------------------------------------------------- 
 
[1] : Il est rapporté de Soudouq par la chaine de transmission de Mouhamed ibnou Arafat qu’il a dit : « j’ai demanda à l’imam Rida (a.s.) : Allah a créé les choses par Sa puissance ou sans Sa toute-puissance ? Il répondit (a.s.) : « il n’est pas envisageable qu’Allah est créé les choses par Sa puissance, car si tu dis qu’Allah a créé les choses par Sa puissance, c’est comme si tu désignais Sa puissance comme un autre que Lui, et que tu en faisait un instrument par laquelle Allah aurais créé toutes les choses, et tout ceci est de l’association, si tu dis : « qu’Allah a créé les choses par sa puissance alors tu le désigne comme ayant besoin de cette puissance, Allah n’est pas faible, Allah n’est pas incapable, Allah n’a besoin de personne en dehors de Lui, IL est qu’Il soit glorifié Le tout puissant par Son essence et pas par puissance... » 
 
[2] : puissance  

[3] : Qu’Il a toujours eut  
 
[4] : Il est rapporté de moufid (r.a.) que abi Jaffar (a.s.) a dit : « …celui qui reniera un Imam émanant d’Allah, en se détachant de lui et de sa religion, sera un mécréant qui aura renié l’islam, car l’Imam est ordonné par Allah, sa religion est la religion d’Allah, et celui qui abandonnerai la religion d’Allah est un mécréant, son sang est permis dans cet état sauf si il se repend et revient sur sa parole… » 

[5] : abou bakr , omar et ousman  
 
[6] : Le Prophète et les Imams -que les prières d’Allah soient sur eux- 
 
[7] : Les imams  
 
[8] : Sans forcément comprendre  
 
[9] : Il est rapporté de Qoumy que abi Abdallah (a.s.) a dit : « il ne meurt pas l’un de nos partisans qui déteste nos ennemis sans que Le Messager d’Allah (s.a.w.s.), l’Emir des croyants (a.s.), Al-hasen (a.s.), Al-housine (a.s.) ne soient présent… »  

[10] : soudouq rapporte de yahya fils de sabour rapporte de l’Imam Sadiq (a.s.) qui parlai du mourant qui pleure en disant : « ceci est dû au faite qu’il voit Le Prophète (s.a.w.s.) alors il voit ce qui le rempli de joie » puis il rajouta (a.s.) : « n’avez-vous jamais vu un homme qui en voyant ce qui le rempli de joie pleur et rit ? » 
 
[11] : cad : que la tombe se resserre sur ceux qui méritent les châtiments  
 
[12] : soudouq (r.a.) rapporte de l’Imam Sadiq (a.s.) qui le rapporte de ses pères (a.s.) que Le Prophète (s.a.w.s.) a dit : « la compression de la tombe est une expiation pour le croyant pour ce qu’il compressait de bienfaits »  

[13] : il est rapporté de moufid (r.a.) de l’Imam Baqir (a.s.) : je l’ai questionné sur la visite des tombes, il me répondit (a.s.) : « visite les le jour de vendredi , celui qui serait dans la gêne, on lui élargira autant que l’espace compris entre le lever du soleil et son couché, ils savent qui leurs rend visite quand le soleil se lève et s’en réjouissent » je lui dit alors : ils savent qui est venu leurs rendre visite et ils s’en réjouissent ?? Il me répondit (a.s.) : « oui et ils sont peiné quand ils s’en vont »  
 
[14] : kalany (r.a.) rapporte, on a dit à l’Imam Sadiq (a.s.) : mon frère se trouve à Bagdad j’ai peur qu’il décède la bas, il dit alors (a.s.) : « peu importe où il décède, il ne demeure pas un croyant à l’est du monde ou à l’ouest, sans qu’Allah ne déplace son âme au wadiyou salam » je lui demandai alors et où se trouve le wadiyou salam ? Il me répondit (a.s.) : « a Koufa, c’est comme si je les voyais, en plusieurs groupes assis en train de discuter »  

[15] : kalany (r.a.) rapporte de abi basir : j’ai questionné l’imam Sadiq (a.s.) sur les âmes des croyants ? Il me répondit (a.s.) : « dans des chambres dans le paradis, il déguste de ses mets, et boivent de ses sources »  
 
[16] : kalany (r.a.) rapporte que l’Imam Sadiq (a.s.) a dit : « Allah a créé un paradis en orient et votre eau que voilà en provient »  

[17] : Il est rapporté par soudouq que l’on a questionné l’Imam Sadiq (a.s.) sur le paradis dans lequel se trouvait Adam (a.s.) IL répondit (a.s.) : « c’est le paradis terrestre, sur lequel se lève le soleil et la lune, si il avait était dans le paradis éternel Il n’en serait jamais sorti »  

[18] : Il est rapporté de soudouq (r.a.) que l’Imam Rida (a.s.) a dit : « celui qui reniera l’existence que le paradis et de l’enfer sont créé, aura renié le Prophète (s.a.w.s.) et nous aura renié, il ne sera en rien sous notre autorité, et demeurera éternellement dans le feu de l’enfer »  
 
[19] : [10. alors que veillent sur vous des gardiens 11. de nobles scribes]  

[20] : [116. Quant à ceux qui ne croient pas, ni leurs biens, ni leurs enfants ne pourront jamais leur servir contre la punition d'Allah. Et ce sont les gens du Feu : ils y demeureront éternellement] 

[21] : [98. A l'exception des sots, parmi les hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie 99. A ceux-là, il se peut qu'Allah donne le pardon. Allah est Clément et Pardonneur. ]  

[22] : Al- ayachi rapporte : hamrane a questionné l’Imam Sadiq sur le verset : [108. Et quant aux bienheureux, ils seront au Paradis, pour y demeurer éternellement tant que dureront les cieux et la terre - à moins que ton Seigneur n'en décide autrement …] il répondit : « ce verset parle de ceux qui sortiront du feu » 

[23] : les croyants : cad : les chiites imâmiste, il est rapporté d’Al-qoumy : que l’Imam Sadiq et l’Imam Baqir (a.s.) ont dit : « Par Allah !! nous intercéderons, nous intercéderons pour les pécheurs parmi nos partisans, jusqu'à ce que nos ennemis disent : [100. Et nous n'avons pas d'intercesseurs, 101. ni d'ami chaleureux.102. Si un retour nous était possible, alors Cous serions parmi les croyants ! ] … »  

[24] : c’est : que beaucoup de bonnes actions expient les mauvaises actions, comme beaucoup de mauvaises actions mettent en échec les bonnes actions, tout comme la foi anéanti les mauvaises actions de la mécréance passé et la mécréance anéantit les bonnes de la foi passé  

[25] : l’Emir des croyants (a.s.) a dit à propos de l’échec : « méditez à ce qu’Allah a fait avec Ibliss, quand toutes ces actions, ses efforts ont été mise en échec, alors qu’il avait adoré Allah six mille ans » 

Kaylani rapporte : soulaymane fils de khalid a dit : j’ai questionné l’Imam Sadiq (as) sur la parole d’Allah -Le Tout Puissant-, -Le grand- [23. Nous avons considéré l'œuvre qu'ils ont accomplie et Nous l'avons réduite en poussière éparpillée.] Il me répondit : « par Allah !! même si leurs actions avaient été plus blanc que le nacre, ils ne délaissaient pas l’interdit quand il se présenté à eux !!! »